mardi 4 mars 2008

Extrait

"J'avais décidé que la fac n'était rien de plus qu'un endroit où se cacher. les frappés qui finissaient par y rester à vie, ça se trouvait. C'était toute l'atmosphère universitaire qui respirait la mollesse. Personne ne vous y disait ce à quoi il fallait s'attendre dans la réalité. On vous bourrait de théories mais jamais on ne vous aurait dit combien les trottoirs étaient durs. Faire de études superieures pouvaient très bien vous bousiller un mec à jamais. Les livres , oui, ça pouvait ramollir. Une fois qu'on les avait refermés pour aller là-bas, là où ça se passait vraiment, il y avait besoin de savoir ce que personne ne vous disait jamais. J'avais décidé de laisser tomber à la fin du semestre [...] pour dévaliser la boutique d'un marchand de vin_ou mieux: une banque.

Charles Bukowski, Souvenirs d'un pas grand-chose.

Hummm... à méditer!

Aucun commentaire: